NOS TARIFS : AIDE A LA PERSONNE

Nos tarifs incluent les salaires, les charges sociales, les congés payés, le transport de nos intervenantes.

PRESTATION

TARIF HORAIRE

TARIF HORAIRE APRÈS DÉDUCTION FISCALE

AIDE À DOMICILE

21,60 € 10,80 €

GARDE DE NUIT

Nous consulter Nous consulter

 

Les interventions au delà de 21h, dimanche et jours fériés font l’objet d’une majoration. Nous consulter.

DÉDUCTION FISCALE POUR L’AIDE A LA PERSONNE

Les dépenses pour des services à la personne rendus à son domicile (exemple : employé de maison, garde d’enfants) ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu égale à 50 % des sommes effectivement restées à sa charge. Dans certains cas, cet avantage fiscal pourra prendre la forme d’un crédit d’impôts.

A NOTER :

Le montant de l’avantage fiscal (réduction ou crédit d’impôt) est majoré pour les personnes invalides (ou pour celles ayant à leur charge, sous leur toit, une personne invalide) ou ayant à charge un enfant handicapé.
Les dépenses, prises en compte pour le calcul de l’avantage fiscal, sont retenues dans la limite d’un plafond annuel de 12 000 € majoré de 1 500 €, sans dépasser 15 000 €.
Pour chaque membre du foyer fiscal âgé de 65 ans et plus.

LES POSSIBILITÉS DE PRISE EN CHARGE POUR LES PERSONNES ÂGÉES

Sous conditions, vous pouvez bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), versée par le Conseil Général, à partir de 60 ans
D’une aide de la Caisse Régionale d’Assurance Maladie (CRAM) via l’élaboration d’un plan d’aide personnalisé.
D’une aide des caisses de retraites
Après une hospitalisation, une aide à votre retour à domicile peut être demandée par le biais de votre mutuelle

LES POSSIBILITÉS DE PRISE EN CHARGE POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES

La Prestation Compensatoire du Handicap (PCH) est une aide personnalisée liée à la perte d’autonomie des personnes handicapées et couvre plusieurs types d’aide.
Sous conditions, toute personne handicapée peut bénéficier de cette aide qui permet de financer les aides techniques, humaines, l’aménagement du logement, les aides animalières.

A SAVOIR :

L’attribution de l’APA n’est pas soumise à conditions de ressources, mais le montant de la participation du bénéficiaire (le ticket modérateur, c’est à dire la somme restant à sa charge) dépend des revenus de celui-ci. Si ses revenus sont inférieurs à 734,66 € par mois, le montant de la participation sera nul.
Le degré de dépendance et le montant de l’aide de l’APA sont déterminés à partir de la grille d’évaluation AGGIR.